Rechercher

Février 2022


Bonjour les ami-es du Cohabitat-Neuville!


Avec la fin des restrictions sanitaires, la collectivité revit. Toutes les fins de semaines sont bien occupées et remplies. Ceux et celles qui habitent encore loin utilisent la maison commune pour être présent-es et rencontrer les membres qui ont la chance de résider plus proche. Nous avons été obligé d'installer un calendrier de réservation pour organiser le tout. La maison commune n'est pas extensible à loisirs et la demande est forte.


Dans notre monde d'individualisme forcené, il est très touchant de voir les efforts mis à rencontrer les autres malgré les embuches nombreuses. Heureusement, le déconfinement nous aide beaucoup. La dernière fin de semaine de février a vu une horde d'enfants investir les lieux. Prenez les rires, les pleurs, les cris, les câlins maternels ou paternels, les jeux, les émotions diverses et variées des grand-es et des petit-es, faites mijoter pendant une fin de semaine et vous vous retrouvez rempli d'énergie et de bien-être. Une phrase revient souvent dans les conversations à bâton-rompu : "imaginons maintenant que dans quelques mois, ça va être tous les jours comme ça!".


Les dossiers importants avancent toujours aussi bien. Notaires, finances, assurances, alouette ... Sans doute est-ce moins évident et facile à traiter que les rencontres interpersonnelles mais, les équipes qui s'en occupent sont fabuleuses et d'une ténacité impressionnante. À chaque mise en commun de l'information il est difficile de retenir son admiration pour le travail effectué. Merci à vous toutes et tous!


Les constructions, ah! les constructions... Que de discussions, d'échanges, de recherches d'information, d'émotions! Mais voilà le résultat est là. La phase Est composée des deux premiers jumelés approche de la fin. Les maisons ressemblent extérieurement et intérieurement de plus en plus à une maison. On parle de "finitions". Le gros-oeuvre est terminé. Même les moins imaginatifs comprennent maintenant à quoi va ressembler l'ensemble de l'oeuvre : un petit village avec ses rues tortueuses qui cheminent entre les demeures. Il sera simple et incontournable d'envoyer la main à ses voisins. Imaginez en plus des enfants qui courent partout dans le-dit village!


Les préparatifs pour la cabane à sucre sont presque terminés. Il reste quelques ajustements mineurs avant de pouvoir allumer le feu dans l'évaporateur. La fébrilité gagne du terrain et n'eût été la météorologie plutôt froide, l'entaillage aurait pu déjà commencer. Qu'à cela ne tienne, ce n'est que partie remise. Avant chaque fin de semaine, une analyse poussée de l'évolution de la température est faite par nos spécialistes de la production pour ne pas manquer le départ de la saison. Amateur de sirop, si vous n'avez pas encore commander le vôtre, sachez qu'il est déjà en pré-vente sur ce site web.


À plus!

153 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout