top of page

Janvier 2024



Nous vous souhaitons une merveilleuse nouvelle année. Que toutes vos résolutions s'accomplissent ainsi que tous vos souhaits, même les plus fous, surtout les plus fous!


Ce mois de janvier a vu quelques changements au sein du Cohabitat. Nous venons de franchir un nouveau jalon qui restera sans conteste dans l'histoire de notre projet. Un changement de garde s'effectue en ce moment même. Notre coordonateur général quitte son poste et une procédure de remplacement est en cours. Ce serait injuste de ne pas saluer le travail accompli depuis le début du projet. Nous sommes maintenant douze ménages bien installés, vingt et un adultes et huit enfants. Tout un groupe que cela! La vie collective se construit tranquillement. Connaissance, interaction, apprentissage, les sujets de discussion ne manquent pas. Mais aussi les moments de joie pure.


La semaine dernière nous avons fait notre première activité d'improvisation collective. Une nouveauté pour beaucoup d'entre nous. L'activité s'est déroulée sous l'égide d'un membre spécialisé en jeux collectifs. Bilan : une heure et demi de joie pure et partagée. Il fut fabuleux de voir comment des années de vie commune et de volonté de partage donnent des ailes et brisent la gêne des humains. Tout le monde s'est jeté à corps perdu dans l'activité et l'imagination a pris le pouvoir pendant toute l'activité. Une vraie réussite. Nous en sommes sortis plus connecté-es et plus proches les un-es des autres.


La neige nous manque, enfin, surtout aux membres accro de tracteur à neige. Nous avons maintenant toute une équipe qui adore déneiger le Cohabitat. À chaque averse de neige, c'est la ruée vers le hangar pour savoir qui va rouler pour la collectivité. Lorsque les corvées deviennent plaisir, pourquoi s'en priver! J'en connais qui scrute les prévisions météorologiques pour anticiper les chutes de neiges. Peut-être va-t-il falloir instituer un calendrier de réservation pour organiser l'activité. Mais peu importe, le résultat est que nous avons un lieu propre, accessible en tout temps, que nous pouvons en toute saison aller frapper à la porte d'un-e voisin-e sans devoir utiliser les raquettes ou les skis. Merci à vous toutes et tous


Les seules qui ne trouvent pas la neige et l'hiver en général trés sympathique sont les poules. Leur abri, bien que conséquent, n'en est pas mois réduit en surface. Elles qui sont habituées à courir librement sur l'ensemble du terrain et même chez les voisin-es trouvent un peu monotone l'environnement d'hiver. Nous en prenons soins et tâchons de varier leur vie au maximum. En tout cas, elles vont bien, rassurez-vous. Tant qu'à être dans la faune, les chevreuils sont toujours présents. La nuit ils viennent en groupe grignoter les dernières pommes tombées au pied des pommiers. La neige, cette mémoire des chemins empruntés, nous indique dès potron-minet qu'une troupe importante descent du bois presque toutes les nuits. Nous sommes bien heureux de savoir que la faune locale vie en symbiose avec notre projet. Bon, d'accord, il va falloir les surveiller lorsque le jardin sera ouvert, mais cela fait partie de notre intégration à la nature environnante. Là encore, le partage est de mise.


À bientôt tout le monde, et merci de nous suivre dans cette aventure fabuleuse qu'est le Cohaibtat.





112 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page