top of page

Mai 2023



Bonjour les ami-es du Cohabitat!


Le joli mois de Mai est déjà terminé. Que le temps passe vite au Cohabitat!

Les maisons des deux derniers ménages sont en finition, qui des plinthes, qui de la peinture, tout ce petit monde s'active à terminer son nid douillet. Les rencontres collectives sont maintenant impressionnantes, 22 adultes et 10 enfants, ça fait du monde autour de la table!


Nous avons réorganisé nos comités de travail. La répartition des personnes dans les différents cercles s'est fait de façon simple et mature. Tous et toutes comprennent de mieux en mieux le rôle et l'importance d'avoir des comités qui fonctionnent. La sociocratie qui préside à notre gouvernance et très utile pour structurer convenablement notre vie au Cohabitat.


Nous avons franchi une étape importante dans la construction du Cohabitat. Passons maintenant à la phase deux. L'installation d'un mode de vie qui sort un peu de l'effervescence de la construction pour aller vers l'installation de la vie en collectivité. Il faut trouver l'équilibre. En fait, les équilibres. Comment faire fonctionner à la satisfaction de toutes et tous le "je " et le "nous", comment faire cohabiter les impératifs personnels avec les besoins collectifs. En fait nous voulons le beurre et l'argent du beurre : la réalisation des besoins individuels au service du collectif.


Le beau temps qui vient avec le printemps à ouvert l'utilisation collective du domaine. Les travaux s'exécutent dans la joie et la bonne humeur. Nous avons maintenant un troisième jardin en développement. La préparation de la terre en mode bio intensif encadrée par notre volonté de développer la permaculture nous demande de réfléchir beaucoup avant d'agir. C'est bien d'avoir des valeurs à la bonne place, c'est une autre histoire de réussir à les implémenter dans tous nos développements.

Le tunnel de culture vient d'arriver. Les jardinier-es jubilent! La saison de culture a gagné quelques mois supplémentaires. Tout le monde fait des plans sur la comète concernant sont utilisation. Heureusement, les gardien-nes du jardin gardent l'esprit serein et calme. Et encore ... J'ai déjà entendu "c'est Noël!" en parlant du tunnel qui arrivait.


L'intégration des nouveaux est fluide et joyeuse. Ces deux derniers couple sont jeunes et apportent une énergie bienveillante qui galvanise les troupes. C'est de bonne augure!

Les compétences ajoutées viennent compléter notre panoplie déjà étendue pour le bonheur de toutes et tous.


Un petit point sur les poulettes. Nous avons maintenant 10 poules qui courent partout sur le terrain. Un beau projet de poulailler quatre saisons est en gestation. Son arrivée dans la vie de nos gallinacés est prévue pour le mois de septembre. Elles vont enfin avoir un environnement à leur mesure, dans le confort et la quiétude d'un abri en dur pour les préserver des intempéries normales sous nos latitudes. L'été à courir dans le verger et l'hiver dans l'abri. Il faut prendre soin du vivant, c'est indispensable à notre équilibre.


Voilà, je retourne à l'extérieur, le jardin m'appelle. On se retrouve le mois prochaine.


130 vues0 commentaire

Comments


bottom of page