top of page
Rechercher

Octobre 2023


Les arbres sont nus. La photo du mois montre un de nos voisins. Un grand Duc a en effet élu domicile dans le tronc d'un veil érable. Depuis trois ans, on le voit régulièrement ainsi que la portée de l'année. Il est devenu familier, enfin on aime bien le penser. Le jardin est fermé, le tunnel démonté et rangé. Les planches de maraichage sont paillées pour l'hiver. Les outils retrouvent leur abri de la saison froide. Les derniers légumes sont récoltés, préparés et partagés dans la collectivité. Cette année nous avons eu une belle saison de jardinage. L'équipe en charge des jardins a fait un très très beau travail. On sent que les procédures s'affinent, que l'expérience augmente et que les savoirs peuvent se déployer. Plusieurs corvées collectives ont eu lieu régulièrement au cours de la saison et à chaque fois la collectivité a répondu présent. La joie de travailler ensemble n'a pas d'égal.


Maintenant que les feuilles sont à terre, leur utilité peut prendre son envol. D'abord les enfants qui jouent dans les tas de feuilles comme depuis des générations. Ils et elles se jettent dans les feuilles, se cachent sous les feuilles et enfin les entassent dans des sacs recyclables. Ces sacs serviront à équilibrer notre compost en carbone. Le cycle complet est donc : lorsque vertes, les feuilles nous abritent et protègent des grosses chaleurs. Les tables collectives extérieures sont évidemment sous les arbres. Ensuite elles offrent un terrain de jeu pour les enfants. Puis, une partie va servir de litière pour les poules et le reste sera composté et enfin elle retournent à la terre dans les jardins pour faire pousser nos légumes.


Les poules se préparent à l'hiver elles aussi. Le scénario retenu met en place un abri tempo neuf pour affronter les tempêtes hivernales et un poulailler chauffé, au sec et hors neige. Nous n'en garderont que quatre pour la saison froide afin d'assurer à nos poulettes une vie confortable et agréable d'ici le printemps prochain. Relisez "le petit prince" de Saint-Exupéry et vous comprendrez notre état d'esprit sur ce dossier. Un beau grand poulailler est en gestation pour l'année prochaine. Il va s'agir d'offrir un abri décent à dix poulettes. Affaire à suivre.


La saison des sucres se prépare. La production n'est évidemment que dans quelques mois. Mais, c'est un travail de longue haleine. Les étapes sont nombreuses et étalées dans le temps. Le bois nécessaire à l'évaporateur est maintenant rentré au sec dans la grange. Une belle journée de travail collectif a permis de minimiser le temps nécessaire à cet ouvrage. Une équipe en haut dans le bois, une équipe en bas dans la grange et un tracteur qui fait la navette entre le lieu de production et le lieu d'entreposage. Tout le monde, y compris les enfants ont mis la main à la pâte et cette tâche fut rondement menée. C'est quand même notre quatrième saison qui commence. Les processus sont plus rôdés et efficaces. L'évaporateur a été amélioré encore cette année par l'ajout d'une clef sous la cheminée ainsi que le dessin de circulation de l'air sous la panne principale afin de contrôler la circulation de la chaleur. On devrait bouillir plus vite et donc utiliser moins de bois. Non pas que en manquions mais il s'agit ici de préserver la ressource.


Merci à toutes et tous de nous suivre dans ce blog.

À la prochaine!





105 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page